Le bureau nomade

En devenant étudiante j'ai dû trouver un moyen sûr de pouvoir être efficace depuis n'importe quel endroit.

Si je devais passer plusieurs heures à attendre une correspondance dans une gare, ou bien si j'avais une pause entre deux cours mais que je ne pouvais pas rentrer chez moi, je prenais un cabas qui me servait de « tiroir de bureau mobile ».

Pourquoi utiliser un bureau nomade chez soi ?

Aujourd'hui, j'étudie à la maison mais je partage mon bureau avec mon conjoint. Si j'ai une tâche en cours alors que je lui cède la place je ne peux donc pas la laisser en l'état. (je vous en avais un peu parlé sur instagram il y a quelques temps)

J'ai donc améliorer mon système de cabas dans un format un peu plus joli visuellement. Ainsi j'évite de polluer tout l'espace de travail et je ne perds pas de temps à faire mille et un aller-retour entre le bureau et la surface plane sur laquelle je suis.

Cela dit je crois que même lorsque nous aurons investi dans un bureau plus grand je garderai ce système. Car ranger tout ce dont nous avons besoin dans un espace restreint n'est pas seulement utile pour les déplacements. Cela permet aussi de ne pas encombrer visuellement notre espace de travail. Mais surtout, en évitant la désorganisation, nous gagnons en efficacité !

Un bureau rangé c'est quand même souvent gage de productivité 😉

Comment savoir quoi mettre dans un bureau nomade ?

Un bon bureau nomade doit contenir tout ce qu'il vous faut pour travailler. Mais il faudra surtout veiller à ne rien y mettre de superflu…

(Au risque de ne rien pouvoir trouver facilement et de passer des heures à chercher un crayon dans un immense fouillis.)

La première chose à faire est de déterminer ce que vous faites habituellement depuis votre bureau "fixe".

Pour ma part, j´utilise mon bureau pour :

  • Lire mes cours et faire mes devoirs

  • Rédiger mes articles de blog

  • Tenir les comptes et l´agenda de la maison

  • Faire la paperasse

  • Retravailler mes croquis

  • Chercher des idées pour mes recettes sur le net

  • Me détendre en faisant des coloriages

  • Fabriquer des objets avec mes petites mains.

Ensuite vous listez le matériel nécessaire à chaque tâche. Et c´est tout ce qui devra se trouver dans votre mini-bureau !

Je vous donne le mien en exemple

J´utilise tout un tas de petites boîtes transparentes et/ou étiquetées pour ranger mes affaires dans ma cagette.

Voici donc la liste de ce qui se trouve dans mon bureau nomade :

Du petit matériel :

  • des étiquettes autocollantes

  • des cartouches d´encre

  • une trousse avec quelques stylos et feutres

  • des trombones

  • des petits ciseaux

  • des ciseaux à crans

  • du ruban adhésif

  • un tube de colle liquide et de la colle en bâton

  • une mini perforatrice

  • une mini agrafeuse

De quoi réviser :

  • Quelques fiches bristol

  • des surligneurs

  • une boîte à gommettes

  • un petit carnet pour lister les notions à revoir (je trouve hyper satisfaisant de faire des listes et de barrer les trucs que j´ai fini ! )

  • une ardoise blanche et des feutres effaçables

De quoi préparer mes articles de blog :

  • Un carnet pour noter mes idées d´article

  • Une trousse pour y glisser les idées notées sur des papiers volants

  • Un petit appareil photo

De quoi m´organiser et gérer la maison:

  • Un carnet pour vider ma tête pour ne pas remuer toutes les choses qui sont à faire (courses, RDV, tâches ménagères…)

  • des post-it

  • une calculatrice toute simple

  • un tampon avec mon adresse dessus

  • mon agenda

  • mes étiquettes à pomodoros (le dernier article de décembre vous expliquera cela plus en détail 😉)

De quoi dessiner

  • Des crayons de couleur aquarelle

  • Un taille crayon

  • Mon carnet de croquis (même si j´ai tendance à le laisser dans mon atelier)

De quoi me détendre :

  • mon livre de coloriage,

  • une batterie amovible pour mon téléphone

  • (encore) un carnet

Dans un tote-bag à part

  • Tout ce qui est informatique : mon ordinateur portable, son chargeur, sa housse, un clavier et une souris Bluetooth

  • Et 3 chemises : une pour les tâches urgentes, une autre pour les tâches en cours (mais non urgentes), et une pour les tâches à faire. Je glisse dans ces dernières tout ce qui est à traiter aussi bien le courrier, mes croquis que les brouillons manuscrit d´articles ou de devoirs

J'espère que ce premier article vous a plu, n'hésitez pas à partager vos astuces pour travailler toute en mobilité dans les commentaires.

Belle journée à vous 😉

Si vous souhaitiez vous abonner à ma newsletter c'est par ici (une petite surprise se glissera dans votre boîte mail dimanche 30 décembre pour bien finir les fêtes 😊)

Pin it 1.png